C.A.B. ART CENTER

Brussels

Belgium

Passionné d’art, aguerri aux visites de musées et expositions à travers le monde, Olivier Dwek a, depuis longtemps, élu son espace muséal idéal : la Fondation Beyeler, dans la banlieue verte de Bâle. Construite par Renzo Piano en 1997, le musée jouit d’une qualité de lumière naturelle qui privilégie les œuvres et offre l’expérience d’une immersion dans un espace dématérialisé, propice à la contemplation.

Centre d’art privé, au cœur de Bruxelles, le CAB jouit d’un éclairage naturel généreux, diffusé par deux verrières latérales qui occupent toute la longueur de cet ancien entrepôt de charbon. La lumière solaire sculpte l’espace et caresse les surfaces blanches ou en béton clair.

Jouant sur la qualité brute de ce patrimoine industriel et privilégiant le respect d’une certaine continuité, Olivier Dwek a conservé de nombreux éléments, comme ces impressionnants pilastres de béton. D’autres ont été redessinés dans l’esprit du bâtiment d’origine. On songe à d’autres lieux culturels comme le Musée d’Orsay, où le projet des architectes du bureau ACT a été choisi, en 1979, pour son profond respect de l’architecture originelle de Victor Laloux. Cependant, Olivier Dwek a tenu à alterner éléments d’origine et interventions contemporaines. Ainsi, plusieurs parties affirment leur contemporanéité, assumant les besoins en techniques de pointe pour optimaliser la qualité des accrochages, la préservation des œuvres et la qualité de la visite.

©Serge Anton